Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Leffe et moi tranquilles

Leffe et moi tranquilles

J’ai dans le dos un coup de froid Michael Jackson le glas toujours 3 fois Pour célébrer sa mise en bière C’est Sttellla qu’on vénère Vendredi c’est Love and Peace Jean Luc glisse sur les ponts de Paname Pour voir ce monstre sacré des surprises Il y a...

Lire la suite

Étonnant

Étonnant

L’autre dimanche, en sortant du boulot à 7h37 du mat, la nuit tous les jobs sont gris, j’ai eu un besoin dingue de causer à un pote. Aucun en particulier, juste un pote ayant l’amabilité de m’écouter sans m’interrompre à coups de petites misères sans...

Lire la suite

Bureau national des allogènes

Bureau national des allogènes

Les talents du metteur en scène Vincent Goethals se marient à ceux du dramaturge belge Stanislas Cotton pour décrire l'enfer kafkaïen d'un bureau d'immigration où des étrangers viennent demander le droit d'asile... Au Théâtre de l'Est Parisien jusqu’au...

Lire la suite

J'ai toujours rêvé

J'ai toujours rêvé

(Graffiti pochoir au Sol - 17ème Paris) P our celui qui rêve et marche le nez en l'air, il y aura toujours une crotte de chien pour lui pourrir la journée, T andis que pour celui qui regarde par terre, accablé par sa journée de travail et des années de...

Lire la suite

BOBBY - THE SUICIDAL ROBOT

BOBBY - THE SUICIDAL ROBOT

Il est né le divin cyber môme. Il braille son nom : BOBBY. À peine est-il né qu’il veut déjà en finir, non avec l’humanité sinon, avec sa piètre existence. Dommage qu’il veuille déjà nous quitter, il n’est pas bien méchant et encore moins con. Combien...

Lire la suite

Mathieu MOUSTACHE dans tous ses états

Mathieu MOUSTACHE dans tous ses états

Entre jonglage, contorsion, musique instrumentale-mentale, chant polyphonique, cascade, villégiature ascensionnelle et jeuc de mots convulsifs, Mathieu MOUSTACHE se déshydrate sur scène pour votre plus grand plaisir. Votre Pepito a assisté à son spectacle...

Lire la suite

Maux de passe

Maux de passe

S ’il y a bien une race d’individus qui parle pour ne rien dire, c’est celle des banquiers. - Oui, mais vous savez vous êtes un formidable client et je suis une magnifique conseillère, pourquoi changez vous de banque ? - Parce que je m’en vais vivre au...

Lire la suite

2 poids, 2 mesures

S ’il y a bien une race d’individus qui court pour rien, c’est celle des parisiens. Le matin ils courent dans la rue pour choper un métro qui doit les emmener à l’autre bout de la ville. Et le soir ils refont le même chemin en sens inverse. Peut-être...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>